FACE PAINT : the story of makeup

4

LE MAQUILLAGE

Comme beaucoup de femmes, j’imagine, je suis  depuis toujours très attirée par les rayons make-up et parfumerie des grands magasins. Mon œil s’illumine devant le conditionnement « bijou » de certains produits et je fonds littéralement au grand dam de ma CB surtout pendant les périodes de fêtes et à chaque changement de saison.
Je ne suis pourtant pas forcément douée et, même si je ne sors jamais sans maquillage, celui-ci reste toujours très sobre,  mascara,  ombre à paupières et joli rouge à lèvres.
J’admire pourtant les beaux maquillages, le potentiel qu’ont certaines à totalement se métamorphoser, à jouer avec les artifices des fards et je suis depuis quelques années maintenant  Lisa ELDRIDGE qui distille avec clarté et précisions ses conseils sur son BLOG et sur sa chaîne
Pour celles qui ne la connaitraient pas, Lisa ELDRIDGE est une maquilleuse professionnelle, directrice de création de Lancôme. Elle a travaillé avec de grands photographes de mode tel Mario TESTINO et a  maquillé Kate WINSLET, Keira KNIGHTLEY, Cameron DIAZ ou Kate MOSS pour ne citer qu’elles. Egalement bloggeuse et youtubeuse beauté, elle est suivi par des milliers de fans et reste une référence en matière de maquillage.
Son premier livre sur le sujet « FACE PAINT – THE STORY OF MAKEUP » est sorti en Octobre  2015 en anglais, traduit un an plus tard en français.
Comme le titre l’indique, il s’agit de l’histoire du maquillage que Lisa ELDRIDGE revisite à travers le temps . Le livre est très bien documenté, magnifiquement illustré, il foisonne d’anecdotes. Il passe en revue différentes époques. On voit ainsi comment des Egyptiens aux actrices de cinéma de l’âge d’or d’Hollywood, les femmes ont fasciné leur époque et créé des émules.
Ce livre est aussi avant tout une histoire de style, une histoire de Société où on voit l’impact du maquillage sur toute une génération de femme, la façon dont il était utilisé, décrié ou apprécié en fonction des époques.
Les pages richement documentées sont aussi superbement illustrées. Copies de publicités et de boites de maquillage d’époque, peintures, croquis, descriptif des matières utilisées etc .. contribuent à en faire une lecture passionnante.
S’il peut paraître   « superficiel » pour certains , le maquillage devient à travers la lecture de ce livre source de « Richesse » et fait marquant de Société.
Je vous invite à consulter la page de Lisa Eldridge 
pour je pense être définitivement curieuse de feuilleter ce magnifique ouvrage.
Je l’ai lu en anglais à sa sortie mais vous pouvez également le trouver dans sa version française

  

Discussion4 commentaires

Laisser une réponse

%d blogueurs aiment cette page :